19/03/2017 : Des oeufs de mantispe


Aujourd'hui j'ai fait une observation intéressante qui merite bien une petite page.

J'ai une amie qui a découvert chez elle des petites taches claires au niveau de quelques boiseries extérieures. Vues de près, ces taches étaient contituées d'une multitude de petits grains blancs qui lui évoquaient une ponte. Elle a posé la question sur le forum insectes.org mais, faute d'image plus grande, n'a pas pu obtenir de réponse précise.

Je lui ai donc proposé de récolter un petit échantillon pour l'observer à la loupe et au microscope.


Voici une photo d'ensemble que j'ai prise sur place pour rendre l'aspect général de la tache :





À l'objectif macro, ces petits grains ressemblent à des gélules aplaties. On voit, avec ceux qui sont de profil, que ces grains sont ouverts, fendus en 2 longitudinalement comme des peaux de fèves qu'on aurait écossées. On distingue aussi un petit fil très fin, qui semble relier chaque grain à son support, c'est à dire à la poutre.




À la loupe binoculaire 45X, l'image se détaille bien ! Ces grains sont des petits sacs vides, sans doute l'enveloppe résiduelle d'oeufs pondus par un insecte, ou peut-être la mue de je ne sais quelle larve. Chaque sac fait penser à un pépin de pastèque et porte 2 appendices. Le premier est long et constitue une sorte de flagelle à l'extrêmité d'un pôle. Le deuxième appendice est plus court, en forme de crochet, et part de l'autre pôle (mais un peu sur le côté).




Au microscope à 100X, on retrouve les mêmes éléments, une enveloppe vide qui prend l'aspect d'un ballon ovale crevé. D'un côté un long flagelle transparent. Et à l'autre pôle un crochet falciforme.




Ces photos permettront d'avérer une des hypothèses émises sur le forum. Il s'agit des enveloppes vides d'oeufs de mantispe, un insecte de l'ordre des névroptères, et dont l'aspect est proche de la mante religieuse.
Cet insecte dépose ses oeufs en grand nombre sur un support auquel ils sont rattachés par un fin pédicelle. C'est le long flagelle au diamètre constant que l'on observe ici.
À terme, les larves écloront de leurs oeufs par une ouverture longitudinale irrégulière grâce au concours d'un petit ovirupteur denticulé qui est attaché au chorion. Il s'agit du deuxième appendice, dont la forme en faucille suggère bien ce rôle de découpe de l'enveloppe de l'oeuf.

Une observation inédite et passionnante !


<<< Retour aux observations 2017