09/10/2013 : du sucre en poudre


Après le sel, j'ai voulu observer du poivre. Mais il se trouve que visuellement, c'était assez inesthétique, les particules de poivre étant sombres et opaques. Je me suis donc rabattu sur du sucre en poudre.




À la loupe binoculaire, on constate que les cristaux de sucre ressemblent beaucoup au sel, prenant l'aspect de petits glaçons en lumière transmise. Mais leur taille est plus homogène, leur forme plus cubique et ils sont légèrement plus transparents.
Ci-dessous, une vue au zoom 0,7X :




Et là au zoom 2X :




Par rapport à mes essais d'hier, j'ai pu apporter plusieurs modifications.
D'abord je suis passé dans Photoshop en mode 16 bits/couche (au lieu des 8 habituels) pour réaliser les traitements. Je trouve que ça limite l'apparition de bruit ou de courbes isophotes sur certains réglages.
Ensuite, j'ai pu constater qu'au-delà de 4 composites, le gain sur le bruit n'était pas significatif. J'ai aussi comparé la fonction "Remove Noise" du logiciel Motic Image Plus. Et j'ai été surpris de voir que cette fonction est très efficace, donnant au réglage maximal une brute quasiment aussi bruitée qu'un composite de 4 images au réglage minimal, sans perte de résolution significative. J'ai aussi remarqué qu'on pouvait encore perfectionner le bruit en compositant ces brutes améliorées par cette fonction. Dans ce cas un composite de 3 images suffit.
De plus, je fais maintenant un composite du flat. Il n'y a plus de bruit qui apparaît quand on l'applique.

Donc si on fait un petit comparatif sur un recadrage à 100% de l'image ci-dessus, avec à gauche une brute avec flat simple et à droite la même image compositée avec son flat composité (dans les 2 cas, 3 images compositées au réglage Remove Noise maximal), on constate une baisse importante du bruit, en particulier sur le fond de la lame.




En lumière incidente, au zoom 2X :




Zoom 4,5X, lumière transmise :




C'est intéressant de comparer l'image finale, post-traitement, ci-dessus, avec une image brute ci-dessous. On y constate les améliorations que peuvent apporter ces traitements. Ça supprime le vignettage, la trame de fond, le bruit, les poussières défocalisées et le contraste est réhaussé.




Zoom 4,5X, lumière incidente :




Au microscope, le résultat est plus contrasté.
Ci-dessous une vue à l'objectif 4X :




À l'objectif 10X :




Dernière chose, c'est amusant de mettre une goutte d'eau sur la lame et de regarder les cristaux fondre lentement comme de la glace au soleil. C'est dommage que ce soit lent, sinon j'aurais bien testé le mode vidéo. J'ai essayé avec du sel, mais ça n'est malheureusement pas plus rapide.

Voilà, je progresse petit à petit. Je suis content !


<<< Retour aux observations 2013